Comment est né
Secrateb ?

Initié en 2012, Secrateb naît d’un constat simple : faute de moyens, les compagnies et les collectifs artistiques n’embauchent qu’un seul salarié pour gérer la comptabilité, la communication, la diffusion, les budgets et l’entretien des locaux. Des compétences et des métiers différents assumés par une seule personne, qui conduisent souvent à quitter ces emplois ou à changer d’orientation.

« Le groupement d’employeurs est le seul moyen légal de mutualiser de l’emploi salarié sur le long terme. Cela nous semblait être une réponse adaptée, alors on s’est lancé. »

« Nous œuvrons pour mettre en place des espaces de solidarité, de compagnonnage et d’échanges afin que chacun trouve sa place et avance en fonction de ses besoins. »

En 2014, plusieurs structures culturelles de Caen décident de se mettre autour de la table. Elles préfigurent le Groupement d’Employeurs, imaginent et posent les principes fondateurs et créent le premier poste mutualisé. L’aventure commence ! De nouveaux co-employeurs manifestent leurs besoins et leur envie de s’investir dans le projet, d’autres postes se construisent.

L’expérience des premiers co-employeurs et salarié.e.s confirme la nécessité du projet. Chaque emploi met en lumière des réussites qui s’inscrivent comme références, des obstacles qui permettent d’ajuster le modèle de co-emploi et des questionnements qui favorisent les évolutions permanentes. Depuis, le GE Secrateb s’agrandit (adhérents, équipes bénévoles et salarié.e.s) et les dynamiques collectives se déploient pour continuer de fabriquer des solutions et des outils communs.

Le GE Secrateb Assemblée Générale

Interview

Élise Jamet (co-fondatrice de Secrateb) dans Carnet de Campagne
France Inter · 13 mai 2019
L'interview d'Élise démarre à 8"07

Nos valeurs et
nos engagements

Valeurs et engagements du GE Culture Secrateb

Les
enjeux

  • Permettre aux structures culturelles d’accéder à des compétences de qualité en fonction de leurs besoins : production, communication, administration, ressources humaines, comptabilité, entretien et hygiène…
     
  • Pérenniser les postes salariés : emplois en CDI à temps plein, rémunération liée au poste, aux compétences et à la formation, engagement sur la qualité des conditions de travail, service social…

  • Accompagner les structures artistiques et culturelles sur la fonction employeur. Gestion des Ressources Humaines, volets réglementaires et administratifs : recrutement, contrat de travail et gestion de la paie, droit du travail, formation…

  • Valoriser et développer les compétences par l’accompagnement, la formation, le compagnonnage…

  • Favoriser les rencontres, l’interconnaissance entre les acteurs du secteur culturel.

  • Aborder les questions du travail dans le secteur culturel.

Le
Conseil
d'Administration

Le Groupement d’Employeurs Culture Secrateb est dirigé par un Conseil d’Administration collégial.
Aucune hiérarchie n’est indiquée dans la gouvernance et l’ensemble du Conseil d’Administration est investi et responsable à parts égales. Le CA se tient une à deux fois par trimestre et statue sur les pistes de développement, le fonctionnement, les décisions stratégiques.

LES MEMBRES DU CONSEIL
D’ADMINISTRATION COLLÉGIAL

> Lorraine Ollagnier pour Les Ateliers Intermédiaires
> Julien Costé pour la SCOP Art’Syndicate
> Salomon Ellia pour Nevel
> Myriam Lotton pour Le Bazarnaom
> Hélène Le Roy pour Le Chœur & Orchestre Universitaire Régional
> Isel Schimmel pour L’Odia Normandie
> Christophe Laisné pour TFT Label
> Karim Hassani pour Tohu-Bohu
> Nicolas Sorel, invité spécial, membre co-fondateur

Lorraine Ollagnier, Groupement Employeurs Secrateb
Lorraine Ollagnier
Les Ateliers Intermédiaires
Ce qu'elle en dit
Julien Costé, Groupement Employeurs Secrateb
Julien Costé
SCOP Art’Syndicate
Ce qu'il en dit
Salomon Ellia, Groupement Employeurs Secrateb
Salomon Ellia
Nevel
Ce qu'il en dit
Myriam Lotton
Le Bazarnaom
Ce qu'elle en dit
Hélène Le Roy, Groupement Employeurs Secrateb
Hélène Le Roy
Chœur & Orchestre Universitaire Régional
Ce qu'elle en dit
Isel Schimmel, Groupement Employeurs Secrateb
Isel Schimmel
L’Odia Normandie
Ce qu'elle en dit
Christophe Laisné
Christophe Laisné
TFT Label
Ce qu'il en dit
Karim Hassani
Tohu-Bohu
Ce qu'il en dit
Nicolas Sorel, Groupement Employeurs Secrateb
Nicolas Sorel
Invité spécial, membre co-fondateur
Ce qu'il en dit

Nos
actions

Tout en répondant aux problématiques des structures culturelles du territoire, liées à l'embauche et à leurs besoins en compétences spécifiques, Secrateb expérimente des initiatives en faveur de la qualité du travail et des ressources humaines dans le secteur de la culture.

La formation des employeurs.

À la demande de structures adhérentes, Secrateb organise des temps d’informations et de formation à destination des équipes dirigeantes, souvent constituées de bénévoles. Les thèmes abordés sont les entretiens professionnels obligatoires, le lien de subordination, le Document Unique, la fonction employeur collective…

Formation des employeurs
Coordination et médiation

La coordination & la médiation.

Le Groupement d’Employeurs porte un rôle de trait d’union et de tiers médiateur entre salarié.e et co-employeur. La coordination du GE sur le volet emploi et l’accompagnement permettent de prévenir l’arrivée de situations de tensions et de rééquilibrer, si nécessaire, la relation de travail.

Les pôles métiers et le compagnonnage.

Ce sont des rendez-vous réguliers de salarié.e.s exerçant la même famille de métiers au sein de Secrateb (parfois aussi au sein des structures adhérentes). Ils favorisent le partage d’expériences et la mise en commun de connaissances et d’outils spécifiques.

« Au sein du Groupement d’Employeurs, il y a une émulation collective. On se retrouve avec des collègues qui ont des compétences similaires ou complémentaires aux siennes, de sorte qu’il est facile de s’entraider. »

Le Labo.

Les ateliers du Labo sont des temps d’information et/ou de formation qui ont pour vocation de répondre de façon collective à des problématiques liées au travail, exprimées par des salariées et/ou des adhérents. Ils sont ouverts à tou.te.s les salarié.e.s de Secrateb, et à toutes les équipes salariées et bénévoles des adhérents du GE.

Les partenariats avec des structures de formation.

Pour répondre aux besoins en compétences décelés dans notre réseau et pour accompagner les futurs professionnels (en formation et/ou en reconversion), nous développons avec nos partenaires des actions à la carte. Au-delà de l’accueil de stagiaires, les coopérations portent sur des interventions spécifiques sur les thématiques non-artistiques de notre secteur, des temps de découverte de nos métiers, la participation à des rencontres professionnelles…

Partenariats Groupement Employeurs

 « La forme associative est idéale pour cela. Elle offre un fabuleux espace de liberté et d’innovation ».

L'expérimentation

Le secteur culturel se professionnalise. Pour accompagner ces changements, des outils et des pratiques restent à inventer ou à adapter d’autres modèles. Secrateb est partisan de faire l’expérience dans la pratique, de tester, d’ajuster… ou de laisser de côté !

SECRATEB
9 rue Neuve Bourg l’Abbé
14000 Caen
02.14.47.38.15

Logo Secrateb Groupement Employeurs Culture
icone emailicone LinkedIn
Mentions légalesDéclaration de confidentialitéPolitique de cookiesSite réalisé avec 🖤 par Nueva Vista